Les différentes méthodes de travail

Méthodes de travail

Afin d’augmenter simultanément la productivité et le bien-être des employés, de nombreuses méthodes de travail ont été inventées. Certaines sont si subtiles que des postes spécifiques ont été créés pour qu’un expert puisse l’apprendre aux salariés. Elles sont surtout utilisées pour les suivis de projets, elles peuvent être utiles sur d’autres sujets. Focus sur les méthodes les plus connues.

 

En cascade ou waterfall

Cette méthode est probablement la plus répandue. Dans ce cas, il s’agit de réaliser ses tâches les unes après les autres, en respectant strictement le timing et l’ordre. Si cette méthode est extrêmement pragmatique, elle a pour défaut de ne pas laisser de place à l’imprévu. Or cette variable a la fâcheuse tendance à faire partie intégrante de tous les projets. Mais elle reste malgré tout une bonne méthode pour débuter.

 

CPM – Critical Path Method

Cette méthode est extrêmement utile pour fixer la date de fin d’un projet et s’y tenir. Il faut au préalable lister chaque étape d’un projet, de noter les liens qu’elles ont entre elles, et d’estimer le temps qu’elles doivent prendre, en fonction des projets antérieurs. C’est donc une méthode qui devient de plus en plus précise et efficace avec le temps. Ensuite, au sein de ces tâches, il faut repérer celles essentielles pour le projet. Elles seront qualifiées de « tâches critiques ». Ces étapes seront celles qui ne devront pas prendre plus de temps que prévu, au risque de tout retarder. En revanche, les autres étapes pourront quant à elles être rallongées, sans qu’il y ait d’impact sur le délai.

 

Pomodoro

Notamment utilisée par les développeurs, cette méthode d’organisation du temps de travail permet l’accroissement de la concentration. La technique est simple : un pomodoro est égal à 25 minutes. Tous les pomodoro, il faut faire une pause de 5 minutes. Puis tous les 4 pomodoro, on prend une pause plus longue, entre 15 et 20 minutes.

L’acte de régler le minuteur permet d’engager l’intention et la motivation. Ensuite, les pauses régulières permettent :

  • De se reposer l’esprit afin d’être plus efficace et d’aborder les choses sous un angle nouveau
  • De savoir exactement quel travail on peut fournir en un temps donné, afin de mieux organiser son travail dans le futur

 

Agiles

Les méthodes agiles sont un ensemble de règles ayant pour but la réalisation d’un projet. Ces méthodes sont fondées sur la réactivité, l’adaptation et la collaboration entre les différents partis travaillant sur un même projet. L’humain est replacé au centre, avant les outils et les processus. De ces fondamentaux découlent des règles comme la simplification des processus, l’adaptation permanente des comportements afin d’être plus efficace, etc.

 

Lean

Lean signifie « maigre », « sans gras ». Il s’agit d’une méthode de travail basée sur la performance, et sur un management sans gaspillage. Mais au-delà du rendement, cette méthode prend particulièrement en compte le bien-être des employés. Le Lean a mis en exergue 7 sources de gaspillage courantes pour les entreprise : la surproduction, les stocks inutiles, les délais, les transports inutiles, les traitements superflus, les mouvements inutiles, les défauts de fabrication.